Mémo: Créer un serveur Samba sous Debian

Mémo: Créer un serveur Samba sous Debian

14 janvier 2018 Non Par Mairien Anthony

Réalisation d’un serveur Samba avec quelques partages classiques. Accès aux partages via Windows et via GNU/Linux (en CLI).

Les attentes

Pouvoir proposer des dossiers spécifiques à certains utilisateurs ou certains groupes, le tout de manière sécurisé et simple (pas de commandes ou autres à utiliser pour y accéder). Possibilité d’y télécharger et envoyer des fichiers, ainsi que de créer des sous-dossiers à l’intérieur.

La partie technique

– Serveur Debian Stretch 9.3

– Samba version 2:4.2.14

1) Téléchargement de Samba

sudo apt-get install samba

Et pour les clients Linux (l’accès via l’explorateur de fichiers de votre choix fonctionnera tout aussi bien) :

sudo apt-get install smbclient cifs-utils

2) Création des utilisateurs et groupes

Ceci est un exemple de la syntaxe de base, il ne vous reste qu’à l’adapter selon vos préférences.

groupadd groupe01
groupadd groupe02

useradd -g groupe01 utilisateur01
useradd -g groupe02 utilisateur02

3) Configuration et ajout des partages

Tout d’abord on fait une copie du fichier de configuration de base de Samba (cp smb.conf smb.conf.save) pour éviter toute imprudences. Ensuite on édite le fichier pour arriver à cela:

Commercial (seulement accessible aux commerciaux)
Comptabilité (seulement accessible aux secrétaires
Développement (seulement accessible aux développeurs)
Public (accessible à tout le monde)
Staff (seulement accessible à l’administration informatique)

Pour la connexion via Windows®, il suffit d’ajouter un lecteur réseau, et de sélectionner le ‘srv-share-01’ qui apparaîtra naturellement, ou bien en rentrant son adresse IP. Sous Linux il suffit de monter le dossier via 2 commandes:

mkdir /mnt/nom_du_partage

mount -t cifs //192.168.1.36/nom_du_partage /mnt/nom_du_partage/

Si le partage nécessite une authentification:

mkdir /mnt/nom_du_partage

mount -t cifs -o username=username,password=password //192.168.1.36/nom_du_partage /mnt/nom_du_partage/

Pour résumer

Le ‘srv-share-01’ est une réussite, les permissions sont fonctionnelles, la connexion aux différents partages via Windows® ou via Linux est elle aussi opérationnelle.

Edito de septembre 2018: ceci n’est pas un véritable à proprement parlé, mais plus un mémo personnel comme indiquer dans le titre.